Le défi de juin

À la fin mai j’étais vraiment découragée de ma santé physique. Après un an de deuil j’étais au même poids qu’après l’accouchement des jumelles. J’ai perdu un peux de poids l’été dernier mais à chaque fausse couche j’ai repris 5 livres. Je suis donc a +20 livres de mon poids d’avant la grossesse des jumelles. Je n’ai jamais pesé autant (à part enceinte) et ça me fait capoter. J’ai donc décidé que je devais faire quelque chose.

Je n’ai jamais aimé faire de l’activité physique. J’ai rarement trouvé une activité qui m’intéresse et quand ç’a été le cas, j’ai fini par me blesser ou par manquer de temps.
Enceinte de Lili, j’ai fait du yoga maternité, puis du yoga maman bébé, puis un peu de yoga juste pour moi, mais ça, c’était moins mon genre.

J’ai recommencé le yoga maternité à la grossesse des jumelles, et j’ai continué le yoga en plein air après leur décès. Ça m’a beaucoup aidé au début avec mon deuil.

Mais aujourd’hui je n’ai plus envie d’en faire. Dans ma tête (et dans mon coeur), le yoga est trop lié à la grossesse et à la maternité. Ça me fait du mal d’aller au cours.

Donc, encore une fois, je ne fais plus d’activité physique… et je me ratatine.

XBX.

En juin, j’ai donc commencé un entrainement quotidien à la maison, le XBX. C’est un programme de remise en forme pour femme qui n’est vraiment pas très récent. Il est basé sur le programme 5BX pour homme développé par le Dr Bill Orban pour les Forces de l’Air Canadienne. C’est loin de réinventer la roue, mais pour moi c’est parfait, car je commence avec un niveau de forme physique très bas, ce qui fait que ce programme évolutif respecte bien ma situation. Et comme cela ne me prend que 12 minutes par jour, c’est très facile à intégrer dans ma routine. On s’entend, je n’ai aucune raison de ne pas trouver 12 minutes dans ma journée.

Les défis.

Commencer à s’entraîner et partir de pratiquement zéro, c’est pas facile.
Le faire quotidiennement c’est un défi de plus.

Par contre, le faire tous les jours à la même heure permet de l’intégrer à la routine beaucoup plus rapidement. En me levant, je n’ai pas à me demander si c’est un jour d’entrainement, je le fais chaque jour! En cours de route, j’ai eu des moments difficiles, principalement physiquement, j’avais mal partout, je n’y arrivais plus. J’ai voulu lâcher.

Mais comme j’avais déjà dit à Odile que je préparais ce billet, j’ai continué. Je me suis adapté, j’ai modifié certaine chose et je suis repartie encore plus motivée qu’au début. Mon chum m’a dit que mes fesses sont plus dures.

Et maintenant.

Mon plan, c’est de continuer mon entrainement quotidien en juillet et d’ajouter une nouvelle habitude de vie saine. Je ne vous en parle pas tout de suite, mais je sens que ça va être plein de rebondissements!
Pour le moment, je suis fière de ce que j’ai accompli. Mais vous voulez savoir si ça fonctionne, hein? Eh bien, à ce jour, j’ai pris trois livres!!! Mais bon on dit que les muscles pèses plus que la graisse alors je ne perd pas espoir. Je me rend compte que j’aime le faire chaque matin est c’est ce qui compte le plus.

Publicités

A propos Julie Jolin

Moi, c'est Julie, et je suis la maman de Lili, une petite fille de 2 ans. Je suis aussi la maman de Gabrielle et Raphaëlle nées sans vie le 29 mai 2014 après 19 semaines et 3 jours de grossesse. Depuis, je m'intéresse encore plus à la maternité et à la grossesse, et je suis nouvellement accompagnante à la naissance.
Cet article a été publié dans Le deuil. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s