Opération

Bon et bien j’ai déjà une date pour mon opération : 28 août. Ça aurait pu être avant mais je vais être en voyage donc on attend le 28 août. Je dois me présenter à l’hôpital à 6h30 du matin et je vais ressortir vers 18h00, une grosse journée quoi.

Je dois dire que ça me fait vraiment peur. surtout le fait que je vais être anesthésiée. J’ai choisi d’accouchement naturellement parce que la péridurale me fous la trouille et la je vais devoir subir ça et il y aura même pas de bébés en cadeau.

Je suis mal à boute de tout ce qui m’arrive depuis maintenant plus d’un an.  Une bonne amie me disais que c’est comme un cauchemar qui ne fini jamais. Effectivement, il y a toujours un nouveau corridor à ce foutu cauchemar.

Espérons que ça va bien aller et que ça va être la dernière étape avant le bébé tant espéré.

Publié dans Le deuil | Laisser un commentaire

Jamais deux sans trois hystéroscopies

Mercredi je me suis rendu au centre de fertilité du CHUM pour une hystéroscopie. Le but était de savoir si j’avais des cicatrice dans l’utérus qui pourraient empêcher un embryons de s’installer et expliquer mes fausses-couches. Je devais aussi faire une biopsie de l’endomètre.

Le docteur a eu beaucoup de difficulté a entrer dans mon utérus. L’entrée était obstruée par des adhérences. Elle en a enlevé un peu jusqu’à ce que je commence à avoir des contractions et beaucoup de douleurs. Elle m’a alors proposé de revenir vendredi, à ce moment elle allait pouvoir me geler plus et utiliser un autre outil pour enlever le restant des adhérences. J’accepte donc de revenir.

Vendredi elle n’a tout simplement pas pu entrer dans mon utérus avec sont outils, les adhérences c’étaient toutes reformées et il y en avait même plus. Elle n’a donc pas pu faire la biopsie non plus.  Elle semblait super étonnée de voir que les adhérences étaient de retour aussi rapidement.

Elle me propose donc d’aller en salle d’opération pour la suite. Je vais avoir un bloc rachidien pour la douleur, donc je ne sentirais rien. Elle va faire la procédure avec la camera comme cette semaine mais elle va aussi ajouter  l’échographie en même temps, ce qui rendra le tout plus sécuritaire. Après l’opération elle va insérer un ballonnet dans mon utérus pour empêcher les adhérences de se reformer et permettre à l’utérus de cicatriser correctement. Le tout dans plus ou moins 3 mois d’attentes.

Je dois dire que ça me fait plutôt chier. On dirait que mes problèmes d’utérus du à l’accouchement des jumelles ne se régleront jamais. J’en veux au médecin qui ne savait pas ce qu’elle faisait et qui à fort probablement causé tout ça. Je regrette qu’il soit trop tard pour porter plainte.

Publié dans Le deuil | 1 commentaire

1 an

Un an déjà que j’ai accouché des jumelles à seulement 19 semaines et 3 jours de grossesse. Un an qui à été parfois long mais qui a passé tellement vite en même temps. Il y a un peu plus d’un an, jamais je n’aurais pu imaginer ce futur pour nous. Je croyais plutôt qu’aujourd’hui je serais dans la casse-tête de la gestion d’une terrible two avec dans les bras deux bébés 7 mois.  Je croyais avoir à apprendre à trouver des techniques pour tout faire en double. Je croyais que notre vie allait être un tourbillon, et j’avais peur mais j’étais tellement heureuse. Je savais que ça serait difficile mais je les voulais ces difficultés.

Jamais je n’aurais cru avoir à vivre avec le vide de ne pas pouvoir bercer mes bébés. De ne pas pouvoir apprendre à gérer deux bébés en même temps. Mes amours c’est tellement plus difficile de vivre sans vous que ça aurait été de m’occuper de vous.

Il y a un an quand j’ai accouché et les semaines qui ont suivi je ne pensais pas être capable de passer au travers. Pas que je pensais mourir mais je pensais rester prit dans ce gouffre de tristesse. J’avais peur que ma tristesse brise mon couple. Et en vérité je ne voulais pas vraiment en sortir. Rester dans ma tristesse c’était ma façon de vous garder en vie, près de moi dans mon cœur.

Depuis un an j’ai fait beaucoup de chemin. Un chemin difficile remplie d’embuches. Je suis tombée souvent, parfois plus creux que la fois d’avant. Mais je me suis toujours relevée. J’ai eu de l’aide, beaucoup d’aide. D’abord et avant tout mon merveilleux chum, je ne peux même pas résumer tout ce qu’il a fait et tout ce qu’il est pour moi, il est est le meilleur père de monde et j’aurais tellement voulu qu’il n’est pas à vivre tout cela. Ma belle grande fille chérie, qui ne le comprend pas vraiment mais qui a été la source de notre bonheur, notre petit soleil. Mes parents et mes frères qui m’ont aidé, supporté et surtout écouté. Ma mère qui m’a écouter pleurer et crier ma rage, même si je disais toujours la même chose. Mes amis qui me laissent parler des jumelles encore aujourd’hui et qui m’écoute, qui ne me font pas sentir bizarre d’avoir besoin de parler d’elles. Mon groupe de mamans en deuil qui me comprennent mieux que quiconque pour l’avoir vécue elles aussi.

J’ai aussi été aidé par une psychologue et c’est ce qui m’a vraiment permis de faire un grand pas en avant.  Ce qui m’a permis de voir que je peux continuer d’aimer mes filles et recommencer à être heureuse quand même, recommencer à vivre et à faire des projets. Au début mon seul projet était de tombé enceinte le plus vite possible et de combler le grand trou vide que j’avais dans le cœur. La vie en a voulu autrement et je n’ai pas garder les deux petits embryons qui sont venus se déposer en octobre et en février. Je voulais tellement être enceinte avant le 29 mai pour mettre un baume sur ma blessure. Mais ce n’est pas le cas et finalement je ne m’en porte pas si mal.

Pas que finalement je ne voulais pas ces bébés. Oh que oui je les voulais et tous à part de ça. Je sais que c’est impossible et que toute ces grossesses auraient été superposé mais ce que je dis c’est que si j’avais pu avoir 4 bébés dans la dernière année de les aurais prit, j’aurais été dans le jus mais je les aurais voulu et aimé.

Pour le moment on ne sait pas si il y aura un autre bébé, j’espère toujours que oui mais ce n’est plus mon unique projet. Je n’attends plus d’être enceinte pour faire des projets. Je travaille comme accompagnante à la naissance et j’adore ça, je fais aussi de la comptabilité à temps partiel parce que les chiffres me manquait trop. Je suis la maman de Lili et j’ai choisi de travailler moins qu’avant pour lui accorder plus de temps. Je prend du temps pour faire les choses que j’aime comme m’inscrire à un cours de jardinage écologique qui dure toute une journée. Je profite de la vie et des bonheurs quotidiens, j’essaie en tout cas.

Gabrielle et Raphaëlle, mes merveilleuses petites jumelles, je vous aime tellement et je vous porte dans mon cœur. Je pense à vous à chaque heure de chaque jour. Mais aujourd’hui je me porte plus la même tristesse dans mon cœur, seulement un immense amour pour vous, tout comme pour votre sœur et votre père.

Après un an j’ai compris la vrai signification de porter dans son cœur.

Publié dans Jumelles, La vie, Le deuil, Ma famille, Psychologue | Tagué , | 1 commentaire

Texte à lire

Un superbe texte d’un père qui vie avec le deuil périnatal.

http://voir.ca/mon-pere-a-plus-de-li…/…/une-longue-histoire/

Publié dans Le deuil | Laisser un commentaire

Mai 2014/2015

L’an dernier en mai j’étais enceinte de mes jumelles. À ce moment on ne savait pas que c’étaient des filles alors on disait « les jumeaux ». Je me préparais à faire mes dernières semaines de travail avant de quitter sur la CSST. Je me préparais pour notre voyage en famille à Disney World. Je me préparais à passer un bel été avec ma fille et mon immense bedaine. Je me préparais à ce que ce soit difficile et à avoir besoin d’aide.

Mais rien n’aurait pu me préparer à ce qui est arrivé. Attendre des jumeaux apporte sont lot de craintes et d’angoisse, mais je n’ai jamais pensé une seconde qu’ils pourraient mourir. Comme ça sans avertissement.

Aujourd’hui je me prépare à passer un mois difficile à revivre tout ces moments terribles. Et je ne suis pas enceinte pour mettre un baume sur toute cette peine.

Publié dans Grossesse, Jumeaux, Jumelles, Le deuil, Ma famille | Tagué , | 1 commentaire

Bye bye Robin

Lundi j’étais enceinte de 7 semaines. Je ne l’avais pas écrit parce que je savourais mon petit bonheur tranquille. Tout allait tellement bien. On s’était permis d’y croire cette fois ci. On lui avait même trouvé un nom temporaire: Robin. On l’avait annoncé à ma fille qui était très contente de dire que maman a un bébé dans son ventre. Qu’elle allait avoir 3 ans au moment de son arrivé et que le bébé lui allait avoir 1 jour.

Lundi à 11h30 j’ai perdu quelques gouttes de sang. Je suis allée passer une écho. Le bébé avait seulement 5 semaines pas 7. J’ai eu l’impression de vivre le jour de la marmotte. Comme en novembre il manquait 2 semaines à mon bébé. Mais cette fois ci je ne l’avais pas vu venir. Pas une seule seconde.

Mardi de saignais plus. Le doc de la clinique d’urgence était pas optimiste, moi non plus… et même si je voulais garder espoir de voulais pas me faire de faux espoir. J’ai continué à parler à Robin. Je lui ai dit qu’on avait une belle famille, que sa grande soeur est merveilleuse.

Mercredi je saignais beaucoup plus, et j’avais très mal au ventre. C’est officiel, je viens de perdre mon 4ieme bébé en moins d’un an. Ça juste pas de sens. J’y avais cru à mon Robin.

Je t’aime Robin, les trois semaines qu’on a passé ensemble ont été rempli de bonheur. Tes sœurs vont prendre soin de toi maintenant.

xxxx

Publié dans Grossesse, La vie, Le deuil, Ma famille, Nouvelle grossesse | Tagué | 2 commentaires

à toi

Magnifique texte d’une amie.

le marcassin envolé

toi qui fait face à la mort toute récente de ton enfant,

Je me permet de t’écrire quelques mots. J’espère qu’ils t’offriront une perspective autre sur la souffrance immense qui t’habite. J’espère qu’il n’ajouteront pas à ta douleur déjà si intense.

D’abord, saches à quel point je suis désolée de ce qui t’arrive. Je suis attristée par la mort de ton bébé, de ton enfant, peu importe son âge, peu importe s’il s’est éteint dans le monde intra- ou extra-utérin. Tout cela ne devrait pas arriver. Rien ne rend acceptable l’injustice d’une mort prématurée.

Je me souviens des premières semaines après la mort de Paul, du vertige devant l’ampleur du désastre qui s’était abattu sur nous. Même après que plusieurs jours, plusieurs semaines, aient passé, j’étais encore tout près de la douleur innommable des premiers instants. Je me rappelle des premières minutes. De mes jambes, incapables de me soutenir. De…

Voir l’article original 579 mots de plus

Publié dans Le deuil | Laisser un commentaire

11 février 2014

Il y a un peu plus d’un an on annonçait à ma famille que j’étais enceinte, après seulement 2 mois d’essais. On était les gens les plus heureux du monde.

enceinte de jumeaux, annonce de grossesse

enceinte de jumeaux, annonce de grossesse

enceinte de jumeaux, annonce de grossesse

enceinte de jumeaux, annonce de grossesse

Publié dans Le deuil | Laisser un commentaire

EMDR – la suite

Je sais pi c’est à grâce au traitement ou si c’est parce que je suis tellement occupé depuis une semaine mais je me sens vraiment bien.  En fait je suis pas mal sceptique face à comment je me sens.  Ça fait tellement longtemps que je ne me suis pas senti aussi bien que je n’y croit pas vraiment.

On à recommencé les essaie pour un nouveau bébé et même ça ne me rend pas anxieuse.  Bon on verra comment je vais me sentir à quelques jours de mes règles, pour le moment j’attends mais comme mon ovulation vient tout juste de passer le stress n’est pas encore présent.  Et même si j’espère de tout mon cœur que ça fonctionne du premier coup pour le moment j’essaie d’être zen avec ça…. on verra dans 2 semaines si le zen à pris le bord.

Dans mon groupe de support il y à maintenant près de la moitié des filles qui attendent un nouveau bébé. C’est troublant de voir chaque semaine apparaitre des annonces de nouvelles grossesses.  Je dois dire que malgré mon état de zen les nouvelles grossesses me font toujours l’effet d’un coup de poignard dans le cœur. Si je veux être totalement honnête les nouvelles grossesses me font vraiment chier.

Nouvelle séance d’EMDR demain, on verra bien ou ça me menne tout ça et ce que pense ma psy de mon nouvel état.  Je sais qu’on va aller gratter le bobo alors ça pourra confirmer et infirmer mon impression d’aller beaucoup mieux.

Publié dans Groupe, Le deuil, Nouvelle grossesse, Psychologue | Tagué , | Laisser un commentaire

EMDR prise 1

Je suis allée hier à ma première session d’EMDR. Je ne peux pas dire que ça a changé ma vie mais en tout cas ça ne m’a pas nuit non plus. Je suis ressortie de là très fatiguée et je suis encore fatiguée aujourd’hui, la semaine prochaine ma séance va être à la fin de la semaine pour que j’arrive à être plus efficace pendant la semaine. Je n’ai pas fait de sieste hier et je me suis couchée plutôt tard parce que j’avais peur de faire des cauchemars. Finalement j’ai passé une nuit très active coté rêves mais rien de troublant ni de triste.

Au début de la séance j’ai annoncé à ma psy que je voulais faire les séances d’EMDR et essayer de tomber enceinte en même temps.  Je ne veux pas repousser le projet bébé et suite à mes recherches sur internet j’ai conclu qu’il n’y avait pas vraiment de danger.  Le pire qui peut arriver c’est que je ne tombe pas enceinte ce mois ci, mais de toute façon je n’ai aucune garantie que ça va fonctionner si vite que ça.

Alors voilà, je vais continuer l’EMDR parce que pour le moment je pense que ça peut m’aider.

Publié dans Le deuil, Nouvelle grossesse, Psychologue | Tagué , | 1 commentaire