5 ans : lettre à mes 4 filles

 

received_1653228994820435

Lili, Gabrielle, Raphaëlle, Cloé,

Je vous écris aujourd’hui pour souligner cet anniversaire important pour moi.

Lili ma première fille, ma merveilleuse, douce et brillante jeune fille de 6 ans et demi.  Il y a 5 ans, quand le jumelles sont passées dans nos vies tu avais tout juste 18 mois.  Tu comprenais à peine que j’étais enceinte alors tout ceci ne t’as pas touchée directement sur le coup.  Par contre tu en as subi les soubresauts et j’en suis désolée.  Je n’ai pas été la mère que j’aurais voulu être pour toi dans les mois, même les années qui ont suivies.  J’était dépassée par les évènements et je n’arrivais pas à être tout ce que j’aurais voulu.

Quelques mois plus tard je suis redevenue enceinte mais le bébé n’est pas resté, on t’avait annoncé la grossesse parce qu’on ne savait pas encore à l’époque que mon corps était abimé et qu’il n’arrivait plus à garder les bébés.  Un jour je pleurais sur le divan et je t’ai expliqué que le bébé était parti dans les étoiles.  Tu as levé ton bras très haut, tu fermé ta main et tu as porté ta main sur mon ventre. ‘’tiens maman, il est revenu le bébé’’. Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne, mais je vais garder ce geste dans mon cœur pour toujours.

Un peu plus d’un an plus tard nous nous rendions à une cérémonie pour les familles en deuil périnatale.  Dans la voiture avant d’entrer nous avons pris un moment pour t’expliquer pourquoi nous étions là.  À ce moment tu avais 3 ans et demi et j’étais enceinte de Cloé.  On t’a raconté l’histoire des jumelles, je croyais que tu la connaissais déjà cette histoire, mais il semble que tu l’avais oublié.  Tu as fondu en larme en disant ‘’mais moi je les aimais’’.  Nous aussi on les aime et c’est pour cela qu’on continue de souligner leur passage dans nos vies, chaque année, mais aussi chaque jour.

Lili tu es parfaite, tu es la meilleure grande sœur pour Cloé, mais aussi pour Gabrielle et Raphaëlle que tu n’oublie jamais dans tes bricolages, tes dessins et tes jeux.

Gabrielle et Raphaëlle, je vous ai porté quelques mois dans mon ventre, quelques instants dans mes bras, et aujourd’hui je vous porte dans mon cœur depuis 5 ans.  5 années pleine de hauts et de bas.  Il y a 5 ans je ne pensais pas qu’un jour j’allais retrouver la paix dans mon cœur. Pourtant c’est possible.  Votre trop bref passage dans nos vies m’a changé à jamais.  Vous m’avez fait grandir, vous m’avez fait prendre conscience de la fragilité de la vie.

Cette année j’aurais dû vous accompagner dans votre entrée à la maternelle, mais je n’aurais pas la chance de le faire.  J’appréhende que l’entrée scolaire 2019 sera un peu triste.  J’aurais tellement voulu vous voir courir dans la cours d’école avec Lili.  Mais la vie en a voulu autrement pour vous, pour nous.

Cloé, mon rayon de soleil, mon bébé arc-en-ciel, mon chat.  Déjà 2 ans et demi que tu ensoleilles nos vies.  Je t’ai voulu, je t’ai attendu, je me suis battu contre mon corps qui ne voulait plus porter de bébés, et je t’ai eu.  Pour le moment tu ne comprends pas vraiment qui sont Gabrielle et Raphaëlle, même si Lili t’en parle régulièrement.  Un jour tu vas comprendre et j’espère que ce ne sera pas un poids pour toi d’être arrivé après.  Mais comme je te connais ça devrait être correcte.

Tu es une vraie boule d’émotions et tu ne laisse personne te marcher sur les pieds.  Un vrai petit clown tu nous fais rire aux éclats avec tes blagues.  Mais quand tu te fâche on sent toute la force en toi.  Je crois sincèrement que si tu as un problème tu vas être capable de le régler ou de trouver de l’aide.

Mes merveilleuses filles, j’aimerais pouvoir vous serrer toutes les quatre dans mes bras, mais je vais continuer à tenir Lili et Cloé par la main et à porter Gabrielle et Raphaëlle dans mon cœur.

Votre maman qui vous aime xxx

A propos Julie Jolin

Moi, c'est Julie, et je suis la maman de Lili, une petite fille de 2 ans. Je suis aussi la maman de Gabrielle et Raphaëlle nées sans vie le 29 mai 2014 après 19 semaines et 3 jours de grossesse. Depuis, je m'intéresse encore plus à la maternité et à la grossesse, et je suis nouvellement accompagnante à la naissance.
Cet article a été publié dans Le deuil. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s