Syndrome d’Asherman

Hier après-midi le verdict est tombé : syndrome d’Asherman.  Je me rendais à la clinique de fertilité pour mon suivi post-opératoire. J’ai subi une hysteroscopie opératoire le 28 août pour retirer des adhérences. Il y en avait vraiment beaucoup,  plus que ce que ma gynécologue avait anticipé.
Ce diagnostic n’est pas une bonne nouvelle parce qu’il s’accompagne de risques important pour une future grossesse.
Il va falloir décider si on prend le risque pour avoir un autre bébé ou si la famille s’arrête ici. 
Le risque est principalement pour ma santé.  Il y a aussi des risques pour le bébé mais moindre. 
Et si on décide de continuer je dois faire le deuil d’un accouchement physiologique à la maison.  Je vais avoir un suivi très serré.  Et un risque accru d’hémorragie à l’accouchement donc je dois être dans un centre hospitalier.

A propos Julie Jolin

Moi, c'est Julie, et je suis la maman de Lili, une petite fille de 2 ans. Je suis aussi la maman de Gabrielle et Raphaëlle nées sans vie le 29 mai 2014 après 19 semaines et 3 jours de grossesse. Depuis, je m'intéresse encore plus à la maternité et à la grossesse, et je suis nouvellement accompagnante à la naissance.
Cet article a été publié dans Le deuil. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s